Les six groupes politiques représentés au sein du conseil communal de Jette ont adopté à l'unanimité une motion concernant l'avenir du bâtiment de la gare de Jette. La motion approfondie les questions posées par moi lors d'une interpellation au conseil communal de janvier dernier. Voici le texte intégral:

Le conseil communal, 

Vu l'importance emblématique du bâtiment de la gare de Jette, dessinée par l'architecte Franz Seulen et construite en 1892 ;

Vu le classement du bâtiment de la gare de Jette par la Commission royale des Monuments et Sites en 1995 ;

Vu la revalorisation et la nouvelle dynamique de la place Cardinal Mercier, reflétée à travers son réaménagement complet en 2012 et le nouvel éclairage de haute qualité des deux autres bâtiments emblématiques de la place, à savoir la maison communale avec la salle du conseil et l'église Saint-Pierre ;

Vu la haute fréquentation de la gare de Jette en nombre de voyageurs (3 442/jour en semaine en 2018, soit la 8ème gare bruxelloise sur un total de 34) ;

Vu la détérioration de l'état du bâtiment et la fermeture d'une partie du quai n° 1 ;

Vu la délivrance d'un permis d’urbanisme par la Région de Bruxelles-Capitale à la SNCB en février 2019, pour lequel la commune de Jette n’a pas été consultée ;

Vu que ce permis prévoit une rénovation de la gare en 2 unités : une partie gare et l’autre de bureaux ;

Vu les diverses interpellations et questions au conseil communal sur l'avenir du bâtiment de la gare de Jette, introduites par divers conseillers communaux ;

Considérant que le bâtiment de la gare par sa nature-même est extrêmement facilement accessible en train, tram et bus ;

Considérant que le bâtiment de la gare est situé à proximité de divers bâtiments à vocation socioculturelle comme la maison de jeunes De Branding ou les bibliothèques communales francophone et néerlandophone, mais aussi à proximité de lieux d’Horeca (dont Horeca social),  de lieux de prière de différentes confessions ainsi que d’un marché hebdomadaire ;

Considérant le potentiel architectural que représente ce bâtiment ;

Considérant que le nombre de voyageurs sera amené à augmenter encore avec la mise en service complet du RER ;

Considérant qu’un espace chaleureux pour attendre le train contribue au confort des voyageurs de train ;

Considérant que la SNCB a déjà réaffecté certains bâtiments de gares en établissement de type Horeca ou culture (tels que le café citoyens Quatre Quarts de Court Saint-Etienne ou le Jazz Station de Saint-Josse-ten-Noode) ;

Considérant que le projet prévu dans le permis d’urbanisme octroyé par la Région bruxelloise à la SNCB apparait peu ambitieux pour un bâtiment aux nombreuses potentialités ;

Considérant notre souci , en tant que conseillers communaux et au-delà du clivage majorité/minorité, de sauvegarder au maximum notre patrimoine architectural et de le transmettre aux générations futures dans un meilleur état encore ;

Considérant qu'il existe des demandes de la part du monde culturel pour des locaux d'exposition et des espaces de co-création, mais aussi des demandes émanant d’ associations actives dans la mobilité douce ou encore d’associations de quartier ;

Considérant la réponse du Collège à l'interpellation concernant l'avenir de la gare de Jette en date du 29 janvier 2020 dans laquelle le Bourgmestre a ouvert la piste d’une reprise du bâtiment par la commune de Jette ;

Demande au Collège du Bourgmestre et des Echevins de :

  1. Contacter la SNCB pour clarifier les plans exacts du bâtiment de la gare de Jette ;
  2. Fournir à la SNCB cette présente motion et souligner le large soutien du conseil communal pour :
    1. Le lancement rapide d'un dialogue ouvert et constructif entre la SNCB et le Collège des Bourgmestre et Echevins ;
    2. La valorisation du bâtiment de la gare au service des habitants de Jette et des voyageurs ;
    3. Préserver le patrimoine architectural de notre commune ;
  1. Initier tout contact utile avec les décideurs politiques au niveau de la Région de Bruxelles-Capitale et du Fédéral pour faire avancer ce dossier.

Joris POSCHET (LBJette) -  Salima BARRIS (Ecolo-Groen) - Eren GUVEN (MR-OpenVLD) - Xavier VAN CAUTER (PS-sp.a) - Myriam VANDERZIPPE (Défi) - Sara RAMPELBERG (N-VA)

Welkom bij CD&V. Onze websites maken gebruik van cookies om jouw gebruikservaring te optimaliseren. Lees onze Cookies Policy voor meer informatie. Ons cookiebeleid en deze voorkeuren gelden voor alle CD&V-websites. Door op 'Akkoord' te klikken, ga je akkoord met de geselecteerde cookies.